Tunisie-Argentine : ça redécolle, après des années de léthargie

Tunisie-Argentine : ça redécolle, après des années de léthargie

Trois accords de coopération ont été signés lundi 02 avril 2018 entre la Tunisie et l’Argentine dans les domaines de la culture et des études stratégiques.

Trois accords de coopération ont été signés lundi 02 avril 2018 entre la Tunisie et l’Argentine dans les domaines de la culture et des études stratégiques.

Signés conjointement par le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui et son homologue argentin Jorge Faurie, au terme d’une séance de travail qui a eu lieu au siège du département, ces accords prévoient un programme de coopération dans le domaine de la culture pour la période 2018-2020 et un accord de coopération dans le domaine du cinéma qui a été signé par la directrice générale du Centre national du cinéma et de l’image Chiraz Laâtiri et le vice-président de l’Institut national Argentin du cinéma et des arts audiovisuels, Fernando Juan Lima.

Il s’agit également, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, d’un accord de coopération entre le Centre argentin pour l’économie mondiale et l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES).

Dans une déclaration aux médias, le ministre argentin des relations extérieures et du culte, Jorge Faurie, a déclaré avoir examiné avec son homologue tunisien l’évolution de la coopération bilatérale dans les domaines économique et commercial et les moyens d’identifier de nouvelles opportunités de coopération pour booster la croissance économique et générer de nouveaux postes d’emploi.

“L’Argentine et la Tunisie portent un intérêt tout particulier à la technologie numérique“, a-t-il indiqué, faisant remarquer que l’Argentine peut offrir à la Tunisie d’importantes opportunités, particulièrement dans le secteur commercial, dans les domaines scientifiques en rapport avec l’agriculture ainsi que dans le domaine de la santé.

Il a également déclaré avoir défini avec son homologue tunisien un nombre de projets de coopération qui seront conclus d’ici septembre prochain.

Selon Faurie, la rencontre a aussi permis d’examiner les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays au double plan bilatéral et multilatérale, surtout que l’Argentine a développé ses relations avec des pays de l’Afrique subsaharienne et lancé des projets dans certains pays de cette région.

Par ailleurs, il a fait état de l’intérêt que porte l’Argentine à la participation de la Tunisie au Sommet du G20 prévu en novembre 2018 dans la capitale argentine de Buenos Aires.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a déclaré que la rencontre a permis d’examiner les opportunités de coopération entre les deux pays et de passer en revue des documents de travail qui seront signés d’ici la fin de l’année 2018.

A ce propos, Jhianoui a souligné l’engagement commun à renforcer la coopération bilatérale en matière d’échange commercial, à identifier les moyens de favoriser l’écoulement des exportations tunisiennes dans le marché argentin et de faciliter l’exportation des marchandises des deux pays dans d’autres marchés.

Selon Jhinaoui, une équipe tuniso-argentine sera mise en place pour examiner la possibilité de développer la coopération bilatérale dans les domaines de l’agriculture, des industries agricoles, de la recherche scientifique et de l’élevage”.

Il a également déclaré avoir examiné avec son homologue argentin les moyens de développer la coopération entre l’Agence tunisienne de coopération technique et le Fonds argentin de coopération afin de renforcer la coopération avec certains pays africains, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, de l’éducation et de la santé.

Première depuis 10 ans, la visite d’un ministre argentin des Affaires étrangères en Tunisie se veut une opportunité pour développer les relations d’amitié et de coopération avec l’Argentine et d’élargir la base des partenaires économiques de la Tunisie en Amérique latine, particulièrement avec les pays membres du Groupe du marché commun du sud (Mercosur).

La Tunisie avait engagé des négociations directes avec le MERCOSUR pour un conclure un accord de libre-échange avec ce marché prometteur.

www.prensa.cancilleria.gob.ar es un sitio web oficial del Gobierno Argentino