Bolivia  ●  Chile  ●  Evo Morales  ●  Islas Malvinas  ●  Mercosur  ●  Mercosur-UE  ●  Venezuela

Italia

06/11/2018
Economía Le Monde - Francia Economía Internacional Cécile Ducourtieux

Budget italien : les dix-huit autres pays de la zone euro font bloc derrière la Commission

Bruxelles pourrait recommander l’ouverture d’une procédure « pour dette excessive ».

Après le rejet du budget transalpin pour 2019 par la Commission européenne, la première confrontation entre Giovanni Tria, le ministre des finances italien, et ses dix-huit homologues de l’eurozone a eu lieu, lundi 5 novembre. Ni déclarations tonitruantes ni chaussures made in Italy écrasant les piles de dossiers de Pierre Moscovici, comme cela avait été le cas quand le commissaire à l’économie avait rendu publique sa demande d’un budget révisé fin octobre. Ce n’est pas le genre de l’Eurogroupe, un club informel à l’ambiance le plus souvent très feutrée.

Surtout, à plus de six mois du scrutin des élections européennes, aucun des dix-huit ministres présents ne souhaitait rajouter de l’huile sur le feu face à un gouvernement populiste (les antisystèmes du Mouvement 5 étoiles et l’extrême droite de la Ligue) qui cherche ouvertement la confrontation avec Bruxelles. Tous préfèrent, pour l’instant, laisser la Commission en première ligne.

Pour autant, ils ont approuvé sans ambiguïté la ligne ferme de l’institution et ont réclamé que Rome revoie sa copie. « Nous espérons que l’Italie va travailler en étroite collaboration avec la Commission dans la préparation d’un budget révisé en ligne avec le pacte de stabilité et de croissance », précise une déclaration commune publiée lundi soir.

 

Un premier rendez-vous, le 8 novembre

S’il est resté lui aussi très urbain, M. Tria a défendu la ligne gouvernementale. Il a certes assuré, en réunion, qu’il ne contestait pas les règles du pacte de stabilité et de croissance, mais a expliqué que la déviation du budget italien était « nécessaire ». Cet homme est considéré comme un modéré par ses pairs, mais tous ont compris, ces dernières semaines, que sa voix pesait peu au sein du gouvernement de Giuseppe Conte. Ne plaidait-il pas, en septembre, pour un déficit 2019 limité à 1,6 % du produit intérieur brut (PIB) italien, alors qu’il devrait atteindre 2,4 %, trois fois plus que les engagements pris par Rome en juillet ?

Le feuilleton de l’épreuve de force entre Bruxelles et Rome promet en tout cas de durer. Luigi Di Maio, le leader du Mouvement 5 étoiles a prévenu, dès lundi matin, dans un entretien accordé au Financial Times que le budget 2019 (et surtout son déficit) « ne va pas changer ».

Un premier rendez-vous, le 8 novembre, pourrait donner de nouveaux arguments à la Commission. Ce jour-là, elle publiera ses « prévisions économiques d’automne », avec, pour tous les pays de la zone euro, les perspectives de croissance et de déficits pour 2019, 2020 et 2021. Si les chiffres de l’institution confirment un ralentissement économique en Italie, ils invalideront l’hypothèse d’une croissance de 1,5 % du PIB, sur laquelle le gouvernement Conte a fondé son budget prévisionnel.

 

Risque politique

Une fois passée la date butoir du 13 novembre pour envoyer le budget révisé, la Commission n’aura pas d’autre choix que de recommander l’ouverture d’une procédure « pour dette excessive », impliquant une surveillance très rapprochée du pays, avec des objectifs de réduction de la dette contraignants, et des sanctions à la clé en cas de non-respect. Là encore, il s’agirait d’un précédent : aucune procédure de ce genre n’a encore été engagée à l’égard d’un membre de la zone euro.

L’institution recommandera t-elle cette procédure aux Etats membres dès le 21 novembre, date à laquelle elle devrait publier ses « opinions » définitives sur les budgets 2019 de tous les pays de l’Eurozone ? Ou se contentera-t-elle d’alerter, dans un rapport, sur le caractère excessif de la dette italienne, repoussant sa « recommandation » de quelques jours ou semaines ?

La Commission est en tout cas consciente du risque politique qu’elle prend, face à un gouvernement très populaire défendant un « budget du peuple ». Elle espère donc prêter le moins possible le flanc à la critique, en suivant scrupuleusement les procédures. « Nous ne voulons pas brûler les étapes et sauter aux conclusions, a précisé M. Moscovici, lundi soir. Mon état d’esprit n’est ni la punition ni les sanctions.

29/10/2018
Política El País - España Política Internacional Daniel Verdú

Prodi: “Italia está en una situación crítica”

El ex primer ministro de Italia y ex presidente de la Comisión Europea cree que la UE ha abandonado la política y advierte del creciente autoritarismo en Italia
29/10/2018
Economía Corriere della Sera - Italia Economía Internacional Marco Galluzzo

Banche, il piano anti spread di governo, Tesoro e Banca d’Italia

Il premier Giuseppe Conte ha chiesto un piano con diversi scenari e tipi di intervento. L’ipotesi di utilizzo dei fondi dormienti
24/10/2018
Economía Corriere della Sera - Italia Francesca Basso

Manovra bocciata dall’Europa: e ora che succede?

Quali sono le prossime tappe? Che succede se viene aperta una procedura di infrazione contro l’Italia? Ed è mai capitato in passato?
22/10/2018
Economía Deutsche Welle (DW) - Alemania Economía Internacional

Italia rechaza cambios en su cuestionado presupuesto

Italia no quiere cambiar sus planes de endeudamiento pese a las críticas recibidas por parte de la Comisión Europea.
16/10/2018
Política El País - España Política Internacional

Juncker prepara el terreno para rechazar las cuentas italianas

El presidente de la Comisión Europea advierte a Conte de la "reacción contraria" de otros países de la zona euro
16/10/2018
Economía El País - España Economía Internacional Lluís Pellicer

Juncker prepara el terreno para rechazar las cuentas italianas

El presidente de la Comisión Europea advierte a Conte de la "reacción contraria" de otros países de la zona euro
10/10/2018
Política ABC - España Política Internacional ÁNGEL GÓMEZ FUENTES

La Liga vuela en las encuestas mientras que la prima de riesgo se dispara a 300 puntos

En el nordeste de Italia, feudo tradicional de la Liga, el partido del vicepresidente del Gobierno y ministro del Interior alcanza el 48,4 % en intención de voto
03/10/2018
Economía La Vanguardia - España Economía Internacional

Italia cede ante Bruselas y los mercados: tiene la intención de reducir el déficit

La banca italiana recibe la noticia con fuertes ascensos en la bolsa de Milán, que a su vez impulsa al resto de plazas europeas
01/10/2018
Economía El País - España Economía Internacional Bernardo de Miguel

El Eurogrupo da el primer toque de atención a Italia por su presupuesto

Los ministros de Finanzas advierten de que las reglas son las mismas para todos pero esperan a conocer los detalles de las cuentas antes de pronunciarse
28/09/2018
Economía El País - España Política Económica

Los mercados castigan el plan presupuestario del Gobierno italiano

La bolsa italiana se desploma y la prima de riesgo se dispara por el incremento del objetivo de déficit al 2,4%
28/09/2018
Economía ABC - España Política Económica ÁNGEL GÓMEZ FUENTES

Italia desafía abiertamente a la UE al aprobar unos presupuestos expansivos

El ministro de Economía amenazó con la dimisión, en protesta por romper con las reglas europeas, pero el presidente de la República le pidió su continuidad
21/09/2018
Economía Il sole 24 hore - Italia Economía Internacional Giuliana Licini

Ocse taglia a +1,2% le stime di crescita 2018 per l’Italia, non disfare riforma Fornero

L’Ocse ha abbassato a +1,2% le stime di crescita del Pil italiano per il 2018 dal +1,4% indicato a fine maggio e ha confermato a +1,1% le previsioni per il 2019. Si tratta del ritmo di espansione più lento del G7 e il penultimo nel G20, dove la maglia nera è di gran lunga l'Argentina (-1,9% e +0,1%). Nell’Interim Economic Outlook, che fornisce un aggiornamento del quadro economico dei maggiori Paesi rispetto ai due rapporti semestrali, gli economisti dell’Ocse rilevano che in Italia «è probabile un rallentamento della crescita.
14/09/2018
Política La Stampa - Italia Politica Latinoamericana

Investigación vaticana sobre las finanzas del Coro de la Sixtina

Se están investigando las acciones del director administrativo Michelangelo Nardella y del director Massimo Palombella
www.prensa.cancilleria.gob.ar es un sitio web oficial del Gobierno Argentino