AGNU  ●  Coronavirus  ●  Islas Malvinas  ●  Mercosur  ●  Mercosur-UE  ●  Venezuela

S&P, estimant avoir fait une erreur, relève d'un cran la note de l'Argentine

S&P, estimant avoir fait une erreur, relève d'un cran la note de l'Argentine

L'agence de notation S&P Global Ratings a relevé mardi d'un cran la note qu'elle accorde à la dette de l'Argentine, estimant avoir fait une erreur lors de sa précédente évaluation.

La note revient ainsi à «CCC-», soit au niveau où elle était avant que Buenos Aires ne décide unilatéralement de reporter le paiement d'une échéance de sa dette. Cette décision avait poussé le 20 décembre les agences S&P et Fitch à considérer le pays sud-américain comme étant en état de défaut sélectif. Mais S&P avait quelques jours plus tard décidé de relever la note souveraine argentine à long terme d'un cran, de «SD» (défaut sélectif) à «CC», en expliquant que le gouvernement avait mené à bien plusieurs opérations de placement de dette argentine en pesos et avait honoré ses engagements le 23 décembre sur un emprunt spécifique.

L'agence de notation a par la suite «remarqué avoir mal appliqué» ses propres critères et a décidé mardi de «corriger» sa note en conséquence en la relevant encore d'un cran. S&P maintient toutefois que la note risque potentiellement d'être abaissée à moyen terme. Cette posture «reflète les risques importants concernant le remboursement à temps et en entier de la dette à court terme (...) avec des dynamiques difficiles pour l'économie et les marchés financiers», justifie S&P dans un communiqué.

Le gouvernement du nouveau président Alberto Fernández a annoncé fin décembre des mesures d'urgence pour tenter de sortir de la pire crise depuis 2001. Alberto Fernández a assuré de sa volonté de rembourser ses créanciers, précisant toutefois que l'économie argentine n'était pas en état d'affronter les prochaines échéances de sa dette.

www.prensa.cancilleria.gob.ar es un sitio web oficial del Gobierno Argentino