Premier essai d'un vaccin anti-Covid en Argentine

Premier essai d'un vaccin anti-Covid en Argentine

Un essai de phase III du vaccin de BioNTech/Pfizer va démarrer en Argentine

Plus de 15000 volontaires se sont déjà manifestés pour participer à ce test (le vaccin concurrent d'Oxford/AstraZeneca va être quant à lui testé au Brésil).

L'Argentine est de longue date un terrain de choix des essais thérapeutiques multi-centriques pour plusieurs raisons:

- sa situation dans l'hémisphère austral (saisons inversées) permet de gagner du temps dans la mise au point de traitements pour des maladies saisonnières;

- le bon niveau scientifique de ses chercheurs en biologie, pharmacologie, immunologie et infectiologie leur permet d'avoir une valeur ajoutée dans la définition, la conduite et l'exploitation des essais cliniques;

- sa population est très majoritairement d'origine européenne ("caucasienne" dans la nomenclature raciale étatsunienne) ce qui est un critère essentiel d'inclusion dans des essais visant à valider des traitements destinés à l'Europe et à l'Amérique du Nord, qui sont les principaux marchés solvables pour l'industrie du médicament;

D'autres critères plus directement économiques conduisent les multinationales pharmaceutiques à s'intéresser à l'Argentine pour y mener des essais:

- le coût global des essais y est moins élevé que dans des pays plus développés (et la crise économique en cours va y contribuer: aux dernières nouvelles, le dollar parallèle dit "dolar blue" avait atteint 140 pesos);

- le système réglementaire y est plus souple (d'aucuns diront plus laxiste) qu'aux USA ou en Europe Occidentale;

Concernant le Covid-19, on peut ajouter que l'actuelle montée de l'épidémie dans l'Aire Métropolitaine de Buenos Aires (AMBA) y constitue un facteur supplémentaire de motivation du volontariat.

www.prensa.cancilleria.gob.ar es un sitio web oficial del Gobierno Argentino