Lithium : la jeune pousse Adionics se lance en Amérique du Sud

Lithium : la jeune pousse Adionics se lance en Amérique du Sud

L'extraction du lithium repose sur un processus particulièrement long et difficile, dangereux pour l'environnement. La start-up tricolore Adionics vient de lever 7 millions auprès de plusieurs partenaires, dont bpifrance, pour tester sa méthode de production de « l'or blanc ».

Adionics espère pouvoir bientôt déployer à grande échelle sa méthode plus écologique d'extraction du lithium. La start-up française vient de lever 7 millions d'euros auprès du Fonds PSIM (Programme de soutien à l'innovation majeure) de bpifrance, ainsi que de Supernova Invest, de Celeste Management et de ses actionnaires historiques.

Fondée en 2012 par Guillaume de Souza, la start-up a mis au point une technique pour extraire directement le lithium de l'eau, sans attendre que celle-ci s'évapore dans des marais salants. Cette solution consommerait jusqu'à 100 fois moins d'eau que la méthode traditionnelle. Un élément clé car le lithium est surtout présent, sous une forme exploitable, dans des régions désertiques.

Méthode innovante
« Le but du jeu est d'arriver à attraper le lithium en laissant le reste - du sel et d'autres minéraux dans la saumure », explique Patrick Peters, qui dirige Adionics. La start-up utilise une solution liquide baptisée « Flionex » qui permet d'isoler le lithium présent dans la solution aqueuse. « La principale particularité de cette méthode est qu'elle permet une extraction à froid, puis une régénération par élévation de températures », précise le dirigeant.

La jeune pousse n'est pas la seule à élaborer des méthodes alternatives d'extraction : le groupe français Eramet s'est lancé dans la course en 2019, avec des « granulés magiques » permettant de capter le lithium dans la saumure. Il possède une concession en Argentine dont les réserves sont évaluées à 9 millions de tonnes.
Marché en pleine expansion

Selon toutes les prévisions, le marché du lithium va exploser dans les années à venir. Composant essentiel des batteries dites lithium ion, ce métal est nécessaire au développement de la mobilité électrique, mais aussi au stockage de l'électricité, de plus en plus crucial au fur et à mesure que les énergies renouvelables s'imposent dans les réseaux.

Son extraction est longue et difficile. Traditionnellement, il existe deux méthodes pour le lithium : ce dernier peut être extrait de roches, notamment en Australie, ou obtenu à partir de saumure. Pompée sous des lacs d'eau salée, majoritairement en Amérique du Sud, cette dernière est ensuite déversée dans des marais salants, où elle s'évapore pendant plusieurs mois. Le lithium est ensuite extrait du sel ainsi récolté. Les deux méthodes font peser des risques importants sur l'environnement .

« Triangle du lithium »
Pour tester sa méthode, Adionics mettra bientôt le cap vers l'Amérique du Sud. La prochaine étape pour la start-up est de déployer une unité mobile de production dans le « triangle du lithium », une vaste zone entre le Chili, l'Argentine et la Bolivie qui abrite plus de la moitié des ressources mondiales. Une fois que la méthode aura fait ses preuves, l'entreprise espère augmenter rapidement les quantités produites.

La start-up française travaille en partenariat avec des producteurs de lithium argentins et chiliens, qui « attendent de pied ferme l'arrivée du démonstrateur », explique Patrick Peters. Cette unité mobile sera construite d'ici à la fin septembre. Elle devrait être déployée en Amérique du Sud début 2022.

Pour conquérir de nouveaux marchés, la start-up mise sur son coût, inférieur de 40% au prix du marché. Le prix n'est cependant pas le seul critère. Le produit le plus répandu est actuellement le carbonate de lithium (Li2CO3). Mais les constructeurs automobiles s'intéressent aussi à une autre de ses formes, l'hydroxyde (LiOH), qui pourrait améliorer la performance des batteries. « Il y a aussi un aspect de qualité », souligne Patrick Peters. « Les voitures électriques nécessitent une qualité très élevée. »

www.prensa.cancilleria.gob.ar es un sitio web oficial del Gobierno Argentino